DEBORAH FARNAULT, ZUT MAGAZINE, SPECIAL ISSUE, JULY 2018

Deborah_Farnault_Zut_Magazine_HEAR_2018_Cover_01.jpg
Deborah_Farnault_Zut_Magazine_HEAR_2018_Article_03.jpg

Déborah Farnault (in French)
DIPLÔME ART, 2008
AUJOURD’HUI PHOTOGRAPHE À LOS ANGELES
Son plus : Erasmus à Helsinki et un Master 2 à Sciences Po

Après un parcours universitaire atypique, elle décide de s'expatrier à New York où elle travaille en tant qu'artiste et indépendante dans la production. La multiplicité de ses expériences lui plaît mais à la faveur d'un déménagement à Los Angeles, elle retourne à son médium de prédilection, la photographie. Pour elle, «  une carrière d’artiste s’apparente à un voyage initiatique qui durerait toute une vie. L’enjeu est de continuer à développer sa pratique artistique tout en l’inscrivant dans un contexte social et culturel, la faire évoluer avec soi, mais aussi d’épuiser le médium que l’on choisit, d’expérimenter et de grandir indépendamment du marché et des tendances. »

Par Marie Beckrich, publié dans Zut Magazine, Hors Série HEAR, juillet 2018


Deborah Farnault (in English)
MASTERS DEGREE IN FINE ARTS, 2008
TODAY PHOTOGRAPHER IN LOS ANGELES
Her plus : Studied in Helsinki and earned a Master’s Degree in Political Science

After an atypical university path, she decides to move to New York where she works as an artist and freelances in production for the creative industry. She enjoys the multiplicity of her experiences, but as a result of moving to Los Angeles, she goes back to her preferred medium, photography. For her, ‘an artist’s career resembles an initiatory trip which would last an entire lifetime. The stakes are to continue developing an artistic practice while being part of a social and cultural context, making it evolve with oneself, but also to wear out the chosen medium, to experiment and to grow independently of the market and its trends.’

By Marie Beckrich, published in Zut Magazine, Special Issue HEAR, July 2018